Découvrez nos ouvrages, outils pédagogiques, articles, documents électroniques, sites web, spécialisés
dans la formation professionnelle, l'emploi, les métiers et l'illettrisme
Découvrez nos ouvrages, outils pédagogiques, articles, documents électroniques, sites web, spécialisés
dans la formation professionnelle, l'emploi, les métiers et l'illettrisme


Contacts


Séverine Vigourt
Tél : 03.26.21.83.20

Les ressources sont exclusivement consultables sur place ou en prêt

Horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi
le matin de 9 H à 12 H
l'après-midi de 14 H à 17 H

0

Documents  Direction de l'évaluation, de la prospective et de | enregistrements trouvés : 19

     

-A +A

P Q


y

1. Le système éducatif
2. Les établissements
3. Les élèves du premier degré
4. Les élèves du second degré
5. Les apprentis
6. Les étudiants
7. La formation continue
8. Résultats, diplômes, insertion
9. Les personnels
10. Budget, coût, financement
11. Recherche et développement
12. L'Outre-mer

Sigles
Notes d'information, tableaux statistiques
Les publications du ministère réalisées par la DEPP
1. Le système éducatif
2. Les établissements
3. Les élèves du premier degré
4. Les élèves du second degré
5. Les apprentis
6. Les étudiants
7. La formation continue
8. Résultats, diplômes, insertion
9. Les personnels
10. Budget, coût, financement
11. Recherche et développement
12. L'Outre-mer

Sigles
Notes d'information, tableaux statistiques
Les publications du ministère réalisées par la DEPP

... Lire [+]

y

« Cette enquête montre que les professeurs des collèges français sont moins nombreux que leurs collègues étrangers à suivre des formations continues.
Les enseignants français des collèges s'estiment moins bien préparés sur le plan pédagogique que leurs collègues étrangers. C'est le constat de l'enquête internationale "Talis"* de l'OCDE sur l'enseignement et l'apprentissage, publiée le 25 juin et à laquelle la France participait pour la première fois.
Alors qu'en moyenne, 9 enseignants sur 10 se disent bien ou très bien préparés aux pratiques de classe au sein des pays étudiés, ce chiffre tombe à 6 sur 10 dans l'Hexagone. Autre chiffre éclairant, la participation des professeurs à des activités de formation continue est de 76 % en France, contre 88 % en moyenne dans les pays étudiés.
À l'étranger, le tutorat au sein des établissements scolaires est davantage développé (13 % en moyenne contre 4 % dans l'Hexagone) et la majorité des enseignants ont déjà observé les cours de leurs collègues alors qu'ils sont moins de 2 sur 10 à avoir tenté l'expérience en France.
Programme Talis : cette enquête internationale de grande envergure vise à doter les pays de l'OCDE d'informations sur l'environnement professionnel des enseignants, leurs conditions de travail, l'influence que ces facteurs exercent sur l'efficacité des établissements scolaires et des enseignants. La France participe pour la première fois en 2013 à l'enquête principale qui porte sur le niveau collège en interrogeant des enseignants du premier cycle de l'enseignement secondaire et des principaux de collège. Au total 34 pays participent en 2013, dont 24 membres de l'OCDE et 19 de l'Union européenne. Certains pays ont étendu l'enquête à l'école primaire ou au lycée. »
« Cette enquête montre que les professeurs des collèges français sont moins nombreux que leurs collègues étrangers à suivre des formations continues.
Les enseignants français des collèges s'estiment moins bien préparés sur le plan pédagogique que leurs collègues étrangers. C'est le constat de l'enquête internationale "Talis"* de l'OCDE sur l'enseignement et l'apprentissage, publiée le 25 juin et à laquelle la France participait pour la première ...

... Lire [+]

y

"Au 31 décembre 2011, les centres de formation d'apprentis accueillent 436 300 apprentis, soit une hausse de 2,4% par rapport à 2010. Cette évolution est la résultante de deux mouvements contraires : la baisse des effectifs d'apprentis dans le secondaire et l'essor de ceux dans le supérieur. Ceci a pour conséquence de modifier le public concerné avec une augmentation de l'âge moyen des apprentis et une hausse de la part des filles, les formations du supérieur étant plus tournées vers les spécialités des services, plus féminisées. L'autre conséquence concerne l'Île-de-France avec une augmentation de 4,8% des effectifs." "Au 31 décembre 2011, les centres de formation d'apprentis accueillent 436 300 apprentis, soit une hausse de 2,4% par rapport à 2010. Cette évolution est la résultante de deux mouvements contraires : la baisse des effectifs d'apprentis dans le secondaire et l'essor de ceux dans le supérieur. Ceci a pour conséquence de modifier le public concerné avec une augmentation de l'âge moyen des apprentis et une hausse de la part des filles, les ...

... Lire [+]

y

Alors que le nombre total de diplômes délivrés par la VAE dans les universités et le Cnam se stabilise (autour de 4 100 par an), « la part des validations totales sur l'ensemble des validations accordées continue de croître », selon cette note de Depp.« En 2011, les diplômes complets représentent 60 % de l'ensemble des validations octroyées », contre 17 % lors de la mise en oeuvre du dispositif. Entre 2002 et 2011, 16 110 diplômes complets ont été délivrés par la VAE dans l'enseignement supérieur. Alors que le nombre total de diplômes délivrés par la VAE dans les universités et le Cnam se stabilise (autour de 4 100 par an), « la part des validations totales sur l'ensemble des validations accordées continue de croître », selon cette note de Depp.« En 2011, les diplômes complets représentent 60 % de l'ensemble des validations octroyées », contre 17 % lors de la mise en oeuvre du dispositif. Entre 2002 et 2011, 16 110 diplômes complets ont ...

... Lire [+]

2 y

3 925 personnes ont validé en 2013 tout ou partie de diplôme au titre de la validation des acquis de l'expérience (VAE) dans les établissements d'enseignement supérieur (universités et Conservatoire national des arts et métiers). Cela représente une baisse de 2,3 % par rapport à 2012.
Les deux tiers des validations ont conduit directement à la délivrance d'un diplôme complet. Cette part a augmenté de 6 points sur un an. La licence professionnelle est le deuxième diplôme le plus fréquemment obtenu en VAE (35 %) et le diplôme le plus fréquemment délivré par validation totale directe (41 %). 39 % des bénéficiaires de VAE étaient déjà titulaires auparavant d'un diplôme de niveau bac + 2.
3 925 personnes ont validé en 2013 tout ou partie de diplôme au titre de la validation des acquis de l'expérience (VAE) dans les établissements d'enseignement supérieur (universités et Conservatoire national des arts et métiers). Cela représente une baisse de 2,3 % par rapport à 2012.
Les deux tiers des validations ont conduit directement à la délivrance d'un diplôme complet. Cette part a augmenté de 6 points sur un an. La licence profe...

... Lire [+]

y

"Le nombre des validations délivrées en 2012 au titre de la validation des acquis de l'expérience (VAE) dans les universités et le Conservatoire national des métiers (Cnam) reste stable : 4 000 personnes obtiennent ainsi tout ou partie d'un diplôme ou d'un titre de l'enseignement supérieur." ...
Lien : http://www.education.gouv.fr/cid58695/la...

... Lire [+]

y

4 267 personnes ont validé, en 2014, tout ou partie de diplôme au titre de la validation des acquis de l'expérience (VAE) dans les établissements d'enseignement supérieur (universités et Conservatoire national des arts et métiers h Cnam). Cela représente une nouvelle baisse (- 5 %) par rapport à 2013 après celle de 2012 (- 2,3 %). 61 % des validations ont conduit directement à la délivrance d'un diplôme complet. Cette part a augmenté de 4 points par rapport à 2013. La licence professionnelle est le diplôme le plus fréquemment obtenu en VAE, qui plus est par validation totale directe (45 %). Le master, quant à lui, perd sa première place, mais reste le diplôme le plus souvent délivré par VAE partielle (44 %). 4 267 personnes ont validé, en 2014, tout ou partie de diplôme au titre de la validation des acquis de l'expérience (VAE) dans les établissements d'enseignement supérieur (universités et Conservatoire national des arts et métiers h Cnam). Cela représente une nouvelle baisse (- 5 %) par rapport à 2013 après celle de 2012 (- 2,3 %). 61 % des validations ont conduit directement à la délivrance d'un diplôme complet. Cette part a augmenté de 4 ...

... Lire [+]

y

"En dix ans, 129 000 diplômes à finalité professionnelle du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ont été délivrés par la validation des acquis de l'expérience (VAE), dont 29 % au premier niveau de qualifi
cation et 42 % au niveau supérieur. La montée en charge du dispositif à partir de 2002 a été rapide, mais l'activité s'est vite stabilisée. La VAE reste marginale pour des diplômes dont la principale voie d'accès est la formation initiale : elle ne représente globalement que 2 % des diplômes à finalité professionnelle délivrés en 2012. Les candidatures restent concentrées sur quelques spécialités de diplômes, très majoritairement dans la catégorie des services et plus particulièrement dans le domaine des services à la personne."
"En dix ans, 129 000 diplômes à finalité professionnelle du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ont été délivrés par la validation des acquis de l'expérience (VAE), dont 29 % au premier niveau de qualifi
cation et 42 % au niveau supérieur. La montée en charge du dispositif à partir de 2002 a été rapide, mais l'activité s'est vite stabilisée. La VAE reste marginale pour des diplômes dont la ...

... Lire [+]

y

"En 2012, les établissements d'enseignement supérieur publics (universités, écoles, Conservatoire national des arts et métiers) ont réalisé un chiffre d'affaires de 405 millions d'euros au titre de la formation continue pour un public croissant de 481 000 stagiaires. En revanche, le nombre total d'heures suivies par ces stagiaires est en légère baisse : 68 millions (- 1 million) dont 55 millions uniquement en heures pédagogiques hors stage pratique. La durée moyenne des formations est en baisse par rapport à 2011 : 142 heures (- 6 heures) en incluant les heures passées en stage ; elle est de 115 heures (- 5 heures) pour les seules heures de face-à-face pédagogique. Au total, près de 83 000 diplômes ont été délivrés par la formation continue, dont 63 % de diplômes nationaux. Pour les universités, 71 % des recettes sont d'origine privée, dont 68 % abondées par les entreprises (avec les OPCA, organismes paritaires collecteurs agréés) qui restent ainsi le premier contributeur de la formation continue. La part des fonds publics ne représente que 21 % des ressources dont plus de la moitié provient des régions. Plus d'un tiers des stagiaires en université sont salariés. Par ailleurs, plus de la moitié des inscrits préparent un diplôme." "En 2012, les établissements d'enseignement supérieur publics (universités, écoles, Conservatoire national des arts et métiers) ont réalisé un chiffre d'affaires de 405 millions d'euros au titre de la formation continue pour un public croissant de 481 000 stagiaires. En revanche, le nombre total d'heures suivies par ces stagiaires est en légère baisse : 68 millions (- 1 million) dont 55 millions uniquement en heures pédagogiques hors stage ...

... Lire [+]

y

Au 31 décembre 2014, les centres de formation d'apprentis accueillaient 405 900 apprentis, soit une baisse de 4,4 % par rapport à 2013. La baisse s'est accentuée dans l'enseignement secondaire (- 6,7 % contre - 5,4 % entre 2012 et 2013) et dans le supérieur pour le niveau III.Toutefois, la baisse des entrées en apprentissage est moins marquée en 2014 qu'en 2013. L'apprentissage dans l'enseignement secondaire se concentre sur les CAP alors que c'est sur les BTS dans le supérieur.
Plus des trois quarts des académies ont enregistré une baisse supérieure à 3 % de leurs effectifs d'apprentis. Paris et la Martinique se sont distinguées par une hausse portée par le supérieur. L'âge moyen des apprentis continue d'augmenter et atteint 19,4 ans fin 2014.
Au 31 décembre 2014, les centres de formation d'apprentis accueillaient 405 900 apprentis, soit une baisse de 4,4 % par rapport à 2013. La baisse s'est accentuée dans l'enseignement secondaire (- 6,7 % contre - 5,4 % entre 2012 et 2013) et dans le supérieur pour le niveau III.Toutefois, la baisse des entrées en apprentissage est moins marquée en 2014 qu'en 2013. L'apprentissage dans l'enseignement secondaire se concentre sur les CAP alors que ...

... Lire [+]

y

Cette étude analyse pour chaque région française, le lien entre le taux d'emploi de la population âgée de 25 à 64 ans et son niveau de diplôme. Elle montre que les personnes peu diplômées ont moins d'emploi que la moyenne nationale dans toutes les régions.

En ce qui concerne la Champagne-Ardenne :

- 69,4 % des personnes âgées de 25 à 64 ans occupent un emploi rémunéré contre 70,6 % au national
- 32,3 % des personnes âgées de 25 à 64 ans sont sans diplôme de fin de secondaire contre 27,1%au national
- 22,3 % des personnes âgées de 25 à 64 ans sont diplômées de l'enseignement supérieur contre 29,8 % au national
- 17,4 % des jeunes de 15-29 ans n'étudient pas ou n'ont pas d'emploi contre 15,6% au national
Cette étude analyse pour chaque région française, le lien entre le taux d'emploi de la population âgée de 25 à 64 ans et son niveau de diplôme. Elle montre que les personnes peu diplômées ont moins d'emploi que la moyenne nationale dans toutes les régions.

En ce qui concerne la Champagne-Ardenne :

- 69,4 % des personnes âgées de 25 à 64 ans occupent un emploi rémunéré contre 70,6 % au national
- 32,3 % des personnes âgées de 25 à 64 ans sont ...

... Lire [+]

y

Le taux d'obtention du CAP des lycéens sous statut scolaire légèrement plus élevé que celui des apprentis.

... Lire [+]

y

"Sept mois après leur sortie d'un centre de formation d'apprentis (CFA), 62 % des jeunes ayant suivi des études du niveau CAP à BTS ont un emploi en février 2014. Cette situation est quasiment stable par rapport à l'année précédente. Quel que soit le niveau de formation, l'obtention du diplôme préparé en apprentissage demeure déterminant dans l'insertion sur le marché du travail : deux tiers des jeunes diplômés travaillent, alors que plus de la moitié des sortants qui n'ont pas obtenu leur diplôme sont au chômage ou inactifs." "Sept mois après leur sortie d'un centre de formation d'apprentis (CFA), 62 % des jeunes ayant suivi des études du niveau CAP à BTS ont un emploi en février 2014. Cette situation est quasiment stable par rapport à l'année précédente. Quel que soit le niveau de formation, l'obtention du diplôme préparé en apprentissage demeure déterminant dans l'insertion sur le marché du travail : deux tiers des jeunes diplômés travaillent, alors que plus de la ...

... Lire [+]

y

"La formation continue dans les universités accueille plus de 300 000 stagiaires en 2012, soit 21 % de plus qu'en 2001. Les salariés et les demandeurs d'emploi représentent une part de plus en plus grande des inscrits. La part des formations diplômantes s'est renforcée sur tout le territoire, grâce notamment au succès rencontré par la licence professionnelle en formation continue."
Lien : http://www.education.gouv.fr/cid93076/do...

... Lire [+]

y

"20 800 candidatures à un diplôme technologique ou professionnel de l'éducation nationale ont été examinées par un jury de VAE en 2012 (- 1 % par rapport à 2011).13 600 candidats ont obtenu une validation totale du diplôme postulé (+ 0,5 % par rapport à 2011). Le CAP « Petite enfance » recule pour la première fois depuis 2003. Il reste toutefois le premier diplôme demandé avec 16 % des dossiers examinés et 18 % des validations totales, suivi par le diplôme d'État d'éducateur spécialisé (DEES) (respectivement 12 % et 10 %) et le diplôme d'État de moniteur éducateur (DEME) (5 % et 4 %)" "20 800 candidatures à un diplôme technologique ou professionnel de l'éducation nationale ont été examinées par un jury de VAE en 2012 (- 1 % par rapport à 2011).13 600 candidats ont obtenu une validation totale du diplôme postulé (+ 0,5 % par rapport à 2011). Le CAP « Petite enfance » recule pour la première fois depuis 2003. Il reste toutefois le premier diplôme demandé avec 16 % des dossiers examinés et 18 % des validations totales, suivi par ...

... Lire [+]

y

"Le nombre des validations totales accordées après une validation des acquis de l'expérience (VAE) marque le pas pour la deuxième fois depuis la mise en place du dispositif. Les jurys ont examiné 19 900 candidatures à un diplôme professionnel de l'Éducation nationale et ont validé la délivrance de 13 380 diplômes, soit 3 % de moins qu'en 2013. Ce recul concerne également deux moments du parcours VAE : la recevabilité, qui filtre l'accès au dispositif, et dépôt de candidature au diplôme (près de 4 % de moins pour chacun)." "Le nombre des validations totales accordées après une validation des acquis de l'expérience (VAE) marque le pas pour la deuxième fois depuis la mise en place du dispositif. Les jurys ont examiné 19 900 candidatures à un diplôme professionnel de l'Éducation nationale et ont validé la délivrance de 13 380 diplômes, soit 3 % de moins qu'en 2013. Ce recul concerne également deux moments du parcours VAE : la recevabilité, qui filtre l'accès au ...

... Lire [+]

y

19 900 candidats ont été examinés par un jury VAE en 2010 pour un diplôme technologique ou professionnel de l'éducation nationale allant du CAP au BTS. C'est globalement 10 % de moins que l'année 2009.

... Lire [+]

y

our la première fois en France, une évaluation par ordinateur a été conduite auprès d'un très large échantillon d'élèves représentatif de chacune des académies (160 000 élèves de sixième). En 2015, huit élèves de début de sixième sur dix ont acquis les attendus du socle en maîtrise de la langue et sept sur dix en mathématiques et sciences. Ces élèves sont entrés dans leur très grande majorité en CP en septembre 2010. Les écarts entre académies sont importants et renvoient à d'autres résultats similaires observés dans la suite de la scolarité. Si la tonalité sociale des académies est susceptible d'expliquer une partie de ces écarts, certaines d'entre elles se distinguent par de meilleures performances que celles attendues. L'analyse des écarts de performance entre élèves selon leur origine sociale révèle que certaines académies parviennent à combiner efficacement performance et équité. our la première fois en France, une évaluation par ordinateur a été conduite auprès d'un très large échantillon d'élèves représentatif de chacune des académies (160 000 élèves de sixième). En 2015, huit élèves de début de sixième sur dix ont acquis les attendus du socle en maîtrise de la langue et sept sur dix en mathématiques et sciences. Ces élèves sont entrés dans leur très grande majorité en CP en septembre 2010. Les écarts entre académies ...

... Lire [+]

y

"En février 2013, sept mois après leur sortie de formation en centre de formation d'apprentis (CFA), 65 % des apprentis ont un emploi. Les autres sont au chômage ou inactifs.
La situation d'emploi est un peu moins favorable que celle observée en 2012. Le diplôme demeure toujours déterminant dans l'insertion des jeunes : plus des trois quarts des diplômés d'un BTS travaillent contre un tiers des sortants sans aucun diplôme. Le taux d'emploi varie substantiellement d'une académie à l'autre, en lien avec le contexte économique local et les différences de niveau de formation des sortants"
"En février 2013, sept mois après leur sortie de formation en centre de formation d'apprentis (CFA), 65 % des apprentis ont un emploi. Les autres sont au chômage ou inactifs.
La situation d'emploi est un peu moins favorable que celle observée en 2012. Le diplôme demeure toujours déterminant dans l'insertion des jeunes : plus des trois quarts des diplômés d'un BTS travaillent contre un tiers des sortants sans aucun diplôme. Le taux d'emploi varie ...

... Lire [+]

Z