Découvrez nos ouvrages, outils pédagogiques, articles, documents électroniques, sites web, spécialisés
dans la formation professionnelle, l'emploi, les métiers et l'illettrisme
Découvrez nos ouvrages, outils pédagogiques, articles, documents électroniques, sites web, spécialisés
dans la formation professionnelle, l'emploi, les métiers et l'illettrisme


Contacts


Séverine Vigourt
Tél : 03.26.21.83.20

Les ressources sont exclusivement consultables sur place ou en prêt

Horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi
le matin de 9 H à 12 H
l'après-midi de 14 H à 17 H

0

Documents  Secrétariat d'Etat à la Prospective et à l'Evaluat | enregistrements trouvés : 1

     

-A +A

P Q


y

Ce rapport montre que les jeunes apprentis ont des taux d'emploi supérieurs à ceux des lycéens professionnels (64 % contre 49 %) et qu'ils ont plus de chances de signer un CDD ou un CDI à la sortie de leur formation (75 % contre 60 %), avec un niveau de salaire équivalent proche du Smic. Néanmoins, les sortants au niveau des baccalauréat et brevet professionnels ont un taux d'emploi supérieur à celui des titulaires d'un BEP ou d'un CAP (72 % contre 54 %) ce qui confirme que le bac reste un atout majeur pour l'accès à l'emploi. Eric Besson souligne aussi quelques inégalités comme le taux d'emploi des filles qui reste inférieur à celui des garçons (41 % soit treize points de moins que celui de leurs collègues masculins même apprentis) ou la disparité des régions en terme d'emploi. Avec un taux d'emploi de plus de 74 % pour les apprentis, la région Rhônes-Alpes se trouve à la première place du classement 2007. Les régions Nord-Pas-de-Calais, Languedoc-Roussillon et Picardie sont en dessous de la moyenne nationale (60 %). Eric Besson soulève également deux points importants. Il plébiscite tout d'abord l'apprentissage et souhaite la multiplication des lycées des métiers "l'objectif est d'atteindre les 800 dans les deux ans et d'en avoir au moins un par département". Il propose égalent de revoir et d'améliorer l'orientation scolaire des élèves. Une restructuration des métiers tels que les conseillers d'orientation lui semble nécessaire. IL indique que "c 'est à la profession de se réactiver, d'évoluer, mais je rappelle que nous sommes tous des orientateurs, que ce soient les enseignants, les parents, les professeurs principaux, les personnels de direction". Dans l'ensemble, note le rapport, les jeunes jugent favorablement leur formation (environ 78 % d'opinions favorables chez les lycéens, 85 % chez les apprentis), mais 42 % des lycéens estiment insuffisante l'information reçue au moment de l'orientation.
Ce rapport montre que les jeunes apprentis ont des taux d'emploi supérieurs à ceux des lycéens professionnels (64 % contre 49 %) et qu'ils ont plus de chances de signer un CDD ou un CDI à la sortie de leur formation (75 % contre 60 %), avec un niveau de salaire équivalent proche du Smic. Néanmoins, les sortants au niveau des baccalauréat et brevet professionnels ont un taux d'emploi supérieur à celui des titulaires d'un BEP ou d'un CAP (72 % ...

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Z