Découvrez nos ouvrages, outils pédagogiques, articles, documents électroniques, sites web, spécialisés
dans la formation professionnelle, l'emploi, les métiers et l'illettrisme
Découvrez nos ouvrages, outils pédagogiques, articles, documents électroniques, sites web, spécialisés
dans la formation professionnelle, l'emploi, les métiers et l'illettrisme


Contacts


Séverine Vigourt
Tél : 03.26.21.83.20

Les ressources sont exclusivement consultables sur place ou en prêt

Horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi
le matin de 9 H à 12 H
l'après-midi de 14 H à 17 H

0

Documents  Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Rec | enregistrements trouvés : 5

     

-A +A

P Q


U H

Cette conférence s'est déroulée à l'université Pierre et Marie Curie, par Antoine Rauzy, co-directeur de la FOAD et responsable du groupe de travail "relations internationales" au sein de la FIED (Fédération interuniversitaire de l'enseignement à distance).

Trois points sont développés :
- retours d'expérience français et étrangers sur des formations réussies en dehors du pays d'origine
- présentations d'organismes qui aident la formation à l'international
- présentations suivies d'une discussion sur l'actualité de la FOAD, les MOOC et les learning analytics
Cette conférence s'est déroulée à l'université Pierre et Marie Curie, par Antoine Rauzy, co-directeur de la FOAD et responsable du groupe de travail "relations internationales" au sein de la FIED (Fédération interuniversitaire de l'enseignement à distance).

Trois points sont développés :
- retours d'expérience français et étrangers sur des formations réussies en dehors du pays d'origine
- présentations d'organismes qui aident la formation à ...

Lien : http://www.formasup.fr/article/fied-inte...

... Lire [+]

y

Ce rapport de l'inspection générale de l'Education nationale sur « le traitement de la grande difficulté au cours de la scolarité obligatoire » plaide pour une réorganisation profonde des réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased) et préconise un changement radical du fonctionnement du collège. Constatant qu'il n'existe pas de définition précise de la « grande difficulté », les rapporteurs soulignent que les élèves qui la subiraient ont pour seul point commun de connaître une situation d'échec scolaire. Si l'école est mobilisée face à cet enjeu, le rapport poi nte des modes d'intervention peu efficients et constate la diminution des moyens alloués aux Rased ces cinq dernières années. Les propositions portent majoritairement sur le collège qu'ils considèrent comme le « maillon faible » du système : introduire « des souplesses horaires permettant une réelle personnalisation des parcours » ; faire des sections d'enseignement général et professionnel adapté (Segpa) « une voie d'inclusion » ; organiser « des progressions différenciées ». En France, plus d'un jeune sur dix peut être considéré comme en grande difficulté en lecture au terme de sa scolarité obligatoire, soit un taux nettement plus élevé que dans les autres pays européens. Les enfants issus des catégories sociales les plus défavorisées sont le s plus concernés.
Rapport sur « Le traitement de la grande difficulté au cours de la scolarité obligatoire ».
Ce rapport de l'inspection générale de l'Education nationale sur « le traitement de la grande difficulté au cours de la scolarité obligatoire » plaide pour une réorganisation profonde des réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased) et préconise un changement radical du fonctionnement du collège. Constatant qu'il n'existe pas de définition précise de la « grande difficulté », les rapporteurs soulignent que les élèves qui la ...

... Lire [+]

y

Pour améliorer l'orientation entre le lycée et l'enseignement supérieur, Bernard Saint-Girons présente son rapport d'étape 26 propositions. Celles-ci s'articulent autour de 2 axes : "renforcer la cohérence de l'orientation active" et "en faire bénéficier tous les élèves" dans une perspective d'égalité des chances dans l'accès aux études supérieures. L'auteur préconise ainsi 4 étapes : information, dialogue et conseil, pré-inscription, accueil et accompagnement à l'université. Ce processus se traduira par la création d'un portail dédié à l'orientation. Pour améliorer l'orientation entre le lycée et l'enseignement supérieur, Bernard Saint-Girons présente son rapport d'étape 26 propositions. Celles-ci s'articulent autour de 2 axes : "renforcer la cohérence de l'orientation active" et "en faire bénéficier tous les élèves" dans une perspective d'égalité des chances dans l'accès aux études supérieures. L'auteur préconise ainsi 4 étapes : information, dialogue et conseil, pré-inscription, accueil et ...

... Lire [+]

y

Ce rapport de compose de 3 parties :
1. Le numérique éducatif, qui recouvre une grande diversité de composantes, est insuffisamment développé en France
2. De nombreux obstacles ont freiné jusqu'à présent la constitution d'une filière industrielle française et, ainsi, la diffusion du numérique dans les classes
3. La mission formule 10 recommandations pour favoriser la structuration d'une filière industrielle du numérique éducatif.
Ce rapport de compose de 3 parties :
1. Le numérique éducatif, qui recouvre une grande diversité de composantes, est insuffisamment développé en France
2. De nombreux obstacles ont freiné jusqu'à présent la constitution d'une filière industrielle française et, ainsi, la diffusion du numérique dans les classes
3. La mission formule 10 recommandations pour favoriser la structuration d'une filière industrielle du numérique éducatif.

... Lire [+]

y

Les établissements d'enseignement supérieur, les missions locales, Pôle emploi et l'Apec, signataires de ce protocole, déclarent une volonté commune de coopération opérationnelle, afin d'accompagner chaque jeune sorti de l'enseignement supérieur, diplômés ou non, vers une insertion professionnelle adaptée à ses besoins. Pour ce faire, le jeune aura accès à une offre lisible de services sur chaque territoire. Ce protocole détaille l'objectif de ce partenariat. L'enjeu consiste à structurer et coordonner les offres de services des acteurs du service public de l'emploi et des BAIP en mobilisant l'ensemble des outils les mieux adaptés aux besoins des étudiants. Les établissements d'enseignement supérieur, les missions locales, Pôle emploi et l'Apec, signataires de ce protocole, déclarent une volonté commune de coopération opérationnelle, afin d'accompagner chaque jeune sorti de l'enseignement supérieur, diplômés ou non, vers une insertion professionnelle adaptée à ses besoins. Pour ce faire, le jeune aura accès à une offre lisible de services sur chaque territoire. Ce protocole détaille l'objectif de ...

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Z